Domaines oncologiques ciblés

Nous explorons de nouvelles approches et mécanismes d'action pour perturber le cancer.

Des thérapies à base de protéines

Le génie protéique fait référence à la conception et à la production de protéines synthétiques qui remplissent une fonction souhaitée [1].

Petites molécules

Les petites molécules sont des composés chimiques qui ont un impact sur l'activité cellulaire et qui sont développées en tant qu’agents thérapeutiques. Elles peuvent être utilisées pour induire la reprogrammation, l'auto-renouvèlement ou la différenciation de diverses fonctions cellulaires dont les cellules cancéreuses dépendent pour leur croissance et leur survie. Nos activités de recherche visent entre autres à mettre au point de petites molécules dotées de caractéristiques spécifiques visant à bloquer la croissance et/ou la propagation des cellules cancéreuses [2].


L'apoptose – ou mort cellulaire programmée –  est un processus naturel essentiel qui élimine les cellules endommagées, inutiles ou dangereuses dans le corps. Lorsqu'une cellule subit une apoptose, elle se décompose. Ses fragments sont ensuite éliminés par d'autres types de cellules, qui protègent l'organisme en ingérant les déchets, les micro-organismes nocifs et d'autres matières extracellulaires. [3] Dans les cellules normales, l'apoptose se produit via une séquence d'événements moléculaires et est causée par un stress ou une lésion cellulaire [3].

Thérapies biologiques

Les thérapies biologiques sont des substances dérivées d'organismes vivants ou conçues en laboratoire. Les traitements biologiques qui stimulent le système immunitaire de l'organisme à agir contre les cellules cancéreuses sont souvent appelés immunothérapies et ne ciblent pas directement les cellules cancéreuses. D'autres thérapies biologiques, comme celles qui s’articulent autour des anticorps, ciblent directement les cellules cancéreuses et interfèrent avec le processus cellulaire spécifique qui régit la croissance et la progression des tumeurs. Nous menons des activités de recherche et développement  dans ces deux types de thérapies [4].

Technologies combinées

Une façon d'améliorer le potentiel thérapeutique des anticorps est de les combiner – de les "conjuguer" – à des petites molécules actives. Cette démarche combine la capacité du composé à cibler un antigène spécifique et le bénéfice potentiel du médicament. [5] Une autre façon d'améliorer le potentiel thérapeutique des anticorps est de recourir à une technologie qui génère un anticorps doublement spécifique, capable de cibler deux antigènes (également appelé anticorps à double domaine variable ou DVD) [6].

[1]Turanli-Yildiz B, Alkim C, Cakar ZP. Protein Engineering Methods and Applications. Protein Engineering. 2012;ISBN 9789535100379:33-58. Source

[2]Discovery of small molecule cancer drugs: Successes, challenges and opportunities, Mol Oncol, Aprio 2012;6(2):155-176.

[3]Alberts, B., Johnson, A., Lewis, J., Morgan, D., Raff, M., Roberts, K., & Walter, P. (2015). Cell death, Molecular biology of the cell (6th ed.). (pp. 1021-1034). New York, NY: Garland Science.

[4]National Cancer Institute FactSheet, Biological Therapies for Cancer: http://www.cancer.gov/cancertopics/factsheet/Therapy/biological , accessed April 29, 2014.

[5]Sassoon I, Blanc V. Antibody-drug conjugate (ADC) clinical pipeline: a review. Methods Mol Biol. 2013;1045:1-27.

[6]Eigenbrot, C. & Fuh, G. Two-in-One antibodies with dual action Fabs. Current Opinion in Chemical Biology. 2013; 17: 400-405.