Les neurosciences

Nous faisons progresser la recherche dans plusieurs maladies neurodégénératives, dont la maladie d'Alzheimer, la sclérose en plaques et la maladie de Parkinson.

Notre ‘Foundational Neuroscience Center’

Nous avons ouvert le 18 mai 2016 notre Foundational Neuroscience Center (FNC) de 4.000 m² à Cambridge, au Massachusetts. Nous y procéderons à des recherches pour mieux comprendre les mécanismes biologiques qui sous-tendent les maladies neurodégénératives. Notre objectif est d'identifier de nouvelles approches thérapeutiques pour soulager nos patients atteints de ces maladies chroniques destructrices.

Alzheimer

La maladie d'Alzheimer représente un défi croissant pour la société. Les traitements actuels agissent simplement sur les symptômes et ne font rien pour entraver la progression de la maladie ou en réparer les dommages. Nous collaborons avec les meilleurs chercheurs au monde pour trouver des moyens d'arrêter la maladie d'Alzheimer à ses stades précoces. Notre anticorps anti-tau est à l'étude pour le traitement de la maladie d'Alzheimer et de la paralysie supranucléaire progressive (PSP). Il passe en phase 2 de développement.

Plus d’information sur notre combat contre la maladie d’Alzheimer

Nous avons découvert que la protéine tau est peut-être la vraie coupable de la maladie d'Alzheimer, et nous sommes déterminés à l'arrêter. 

Sclérose en plaques

La sclérose en plaques (SP) est une maladie chronique progressive du système nerveux que l'on observe le plus souvent chez les patients âgés de 20 à 40 ans. Dans la sclérose en plaques, le système immunitaire attaque une protéine appelée myéline, qui forme une feuille protectrice autour des fibres nerveuses. Lorsque la myéline est endommagée par la sclérose en plaques, les neurones ont du mal à communiquer, ce qui entraîne une perte neuronale, une atrophie et une invalidité importante au fil du temps. Nous nous engageons à répondre aux besoins des patients atteints de sclérose en plaques et nous soutenons actuellement des options de traitement qui favorisent la protection des nerfs et facilitent la régénération neuronale.

Maladie de Parkinson

La maladie de Parkinson est la deuxième maladie neurodégénérative la plus répandue. Elle touche plus de 10 millions de personnes dans le monde. Outre notre thérapie pour les stades avancés de la maladie, nous explorons actuellement des voies qui pourraient fournir aux patients une nouvelle méthode de traitement de cette pathologie chronique progressive. Nous mettons également au point un nouveau système d’administration de notre traitement existant, pour améliorer l'expérience du patient et du soignant.La maladie de Parkinson est la deuxième maladie neurodégénérative la plus répandue. Elle touche plus de 10 millions de personnes dans le monde. Outre notre thérapie pour les stades avancés de la maladie, nous explorons actuellement des voies qui pourraient fournir aux patients une nouvelle méthode de traitement de cette pathologie chronique progressive. Nous mettons également au point un nouveau système d’administration de notre traitement existant, pour améliorer l'expérience du patient et du soignant.